Portrait de Editions Ex aequo
22abÉditeur
sorti le
Couverture de Le Lapin de ma fille par Virginie Cailleau
ISBN : 979-1-038801-16-5116 pagesAdultesNumériquepdf 20 avril 2021
LE LAPIN DE MA FILLE - VIRGINIE CAILLEAU - COLLECTION ROUGE

Dans le paisible Marais Poitevin, un individu épie la si parfaite famille Canterel… La femme de ménage de cette dernière se fait agresser lors d’un cambriolage atypique. Dès lors le major de gendarmerie André Callemin soupçonne que le coupable n’est pas un client ordinaire.

En effet, pourquoi, dans une maison remplie d’objets de valeur, ne dérober qu’une collection de cartes postales chinoises du XIXème siècle et un lapin nain ? Un autre fait étrange est que la victime, vieille dame apparemment sans histoires, fréquentait un repris de justice violent mais très cultivé du nom de Timéo Méchaing. Ce dernier terrifie tous ceux qui croisent sa route. Lequel Méchaing a disparu dans la nature après avoir clamé qu’il était sur le point de faire fortune…

Est-il l’auteur des menaces macabres que reçoit Béatrice Canterel ? Pourquoi celle-ci refuse-t-elle d’en parler à son mari et aux gendarmes ? Et que se passe-t-il avec la jeune et jolie voisine de Méchaing ? De son côté, parallèlement à l’enquête, Aurélien Canterel remue désespérément ciel et terre pour rendre à sa fillette son lapin blanc adoré.

Virginie Cailleau vit à Poitiers. Docteur en biologie, elle a jadis connu un bref exil à Paris, dans la communication scientifique. Puis elle a regagné son cher Poitou où elle a fait une reconversion dans la recherche clinique. « Le Lapin de ma fille » est son troisième roman publié aux éditions Ex Aequo. Il arrive après Le Supplicieur et L'Héritage Van der Meer
Portrait de Editions Ex aequo
•« Le lapin de ma fille » est un roman à énigme qui se déroule dans le Marais Poitevin, et dans lequel le major André Callemin enquête sur l’agression d’une vieille dame lors d’un cambriolage atypique.

• Un criminel impitoyable, une vieille dame assommée, une collection de cartes postales anciennes et un lapin disparus… Au bord des verdoyants canaux du Marais Poitevin, un compte-à-rebours sur fond de sordides secrets de famille pour le major André Callemin.
Publié le 8 avril 2021 à 9h46