SimPlement Le service de presse autrement.À proposSe connecterS'inscrire
MENU
Couverture de Teralhen par Barsi Christine
▸ Sorti le
Sur Stelhenia, l'un des mondes au sein de la confédération des Trois Marches, de nombreuses races humanoïdes et mutantes se côtoient et les déviances se multiplient. En dépit des tentatives diverses pour les contenir, celles-là engendrent quantité de confusions et de désordres aussi bien humains que politiques. À la World Wide Compagny, la plus en vogue des sociétés de médiation, Kathleen Mârychl, ambassadrice de haut niveau, devra se surpasser quand on exige d’elle de prendre en charge le dossier sensible de l’un des personnages les plus redoutés dans les Trois Marches, un Xénobian, le Prince Kearinh. En dépit de leurs différences et de tout ce qui les oppose, entre eux, l’attraction est puissante et immédiate, amenant leur environnement à réagir et à vouloir les séparer avant que l’ordre en place ne soit irrémédiablement modifié.

Note de l’écrivain :
Une très belle histoire d’amour au sein d’une épopée de science fiction où sont traités des sujets tels la science des mutations, une réflexion sur la gestion de conflit et la multiplicité des origines et leurs richesses inhérentes, ou encore une certaine vision d’une bioarchitecture avant-gardiste dans lequel l’homme s’épanouit au sein d’un univers global.
Numériqueepub Disponible jusqu'au 15 oct. 2020
Portrait de CHRISTINE BARSI
Bonjour,
Je propose une critique littéraire au chroniqueurs et chroniqueuses intéressés par cette très belle histoire d’amour entre une médiatrice et un prince déviant, au sein d’une épopée de science fiction où sont traités des sujets tels la science des mutations, une réflexion sur la gestion de conflit et la multiplicité des origines et leurs richesses inhérentes,
Remonté le 24 avril 2020 à 18h51

1 chronique