SimPlementLe service de presse autrement.
Auteur@Grisard
Couverture de POC par Stephane Grisard
▸ Sorti le
POC commence dans les années 1920 et défile jusqu’en 2063.


On y croise des ouvriers, des Allemands, des paysans, des blousons noirs, des mariés, un ministre de la guerre, des piliers de comptoir, des Viêt-Minhs, des profs, des artistes, un chien moche.
On y entend de l’accordéon, des vitres qui cassent, des cris silencieux, des poèmes salvateurs, des riffs de guitare, des tilts de flipper, l’accélération d’une voiture, des détonations, un voisin qui râle et les cloches du Beffroi de Bruges.
On y vit l’enfance par la rue, par le pissenlit sur le trottoir , le sentier buissonnier, le sirop du pavé.
On y danse pendant la vie, et même après.

Un roman. Trois voix. Trois époques. Trois destins dont les fils se mêlent et s’entremêlent.
Numériquepdf Disponible jusqu'au 31 déc. 2017
Publié le 12 oct. 2017 à 14h23