SimPlement Le service de presse autrement.À proposSe connecterS'inscrire
MENU
Couverture de Et si on oubliait l'avenir par Virginie Sarah-Lou
▸ Sorti le
«Et si on oubliait l’avenir...?»
ROMAN FINALISTE (3ème/332) DU CONCOURS DE L’ÉTÉ FYCTIA-TELE-LOISIRS 2019 (Marraine Virginie Grimaldi)

Je m’appelle Fabienne. Mon travail est simple : il est de mentir à tous les individus qui me sollicitent pour faire des choix à leur place. Ils cherchent à travers moi des réponses qu’ils n’osent trouver seuls. À bien y réfléchir, je suis presque «psy». Sauf que sur ma plaque d’entrée, il est inscrit «Fabienne Montara - Médium». Et autant dire que mes qualités de médium sont proches de celles pour remplir mes feuilles d’impôts, c’est-à-dire quasi nulles. D’ailleurs, cela fait bien rire ma meilleure amie, Rose. Rien que pour ça, je dois m’accrocher et lui prouver que je peux y arriver. Surtout que mes nombreuses clientes me demandent des choses de plus en plus complexes... Mes mensonges doivent donc tenir la route si je ne veux pas être démasquée. Ça, plus mon père qui refait sa vie, mes espoirs de maternité qui s’éloignent, le deuil de ma mère et ma culpabilité légendaire qui refait surface : j’avoue ne plus trop savoir où j‘en suis... C’est sans compter Monique, Jacqueline et grand-mère Huguette, une sacrée brochette qui me pousse toujours plus loin dans mes retranchements.
ISBN : 978-2-490288-70-0360 pagesAdultes#FEELGOOD#DÉVELOPPEMENTPERSONNEL#FEELGOODBOOK
Numériquepdf Disponible jusqu'au 30 oct. 2019
Portrait de Virginie Sarah-Lou
Bonjour, je rechercher des chroniqueurs et chroniqueuses intéressé(e)s pour découvrir ma plume et mes histoires optimistes, toutes en émotions. Avec ce roman, je suis arrivée 3ème d'un concours national (Roman de l'été Fyctia-Téléloisirs). J'ai besoin d'aide et de retours pour le faire connaître et le faire, si possible, prendre son envol... ;) Ici, Fabienne, ma fausse voyante au grand coeur vous promet des rires, des sourires et quelques larmes... un livre humain et bienveillant.
Publié le 10 sept. 2019 à 16h59

2 chroniques