SimPlement Le service de presse autrement.À proposSe connecterS'inscrire
MENU
Couverture de Les Enfants de la Révolte, tome 1 : La Machine à rêves par Mickael Druart
Après des décennies de violences banalisées émerge le Cercle, une nouvelle union basée sur la censure. Naît alors l'Onirik, une technologie capable de scruter les songes et déceler les traces de dissidence chez quiconque serait susceptibles de troubler l'harmonie du nouveau monde.
Tristan est étudiant à l'Académie, un nouveau système scolaire qui élève, loin de leur famille, les futurs citoyens du Cercle. Vient pourtant un jour où l'adolescent est pris pour cible par une dissidente déterminée à semer le trouble dans son inconscient.
Lorsque la renégate disparaît après avoir usé de l'Onirik pour lui adresser un dernier avertissement, le trouble du jeune homme se transforme en une solide conviction : tout ce qui lui a été enseigné depuis sa naissance est bâti sur un mensonge.
Dans l'ombre, Tristan et ses alliés s'accrochent à une volonté ferme : crocheter la serrure de leur cage dorée, et percer le secret de l'Académie.
Numériquepdf Disponible jusqu'au 31 oct. 2019
Portrait de Mickaël Druart
"La Machine à rêves" est le premier tome de la saga "Les Enfants de la Révolte", une dystopie ados/jeunes adultes publiée par Livresque Éditions.

Le nombre de SP est limité à 10, et la priorité sera donnée aux chroniqueurs-euses publiant également leur avis sur les réseaux littéraires et de vente en ligne ! :)


Bonne lecture, et merci aux futur-e-s chroniqueurs-euses !
Remonté le 21 sept. 2019 à 12h40

3 chroniques