SimPlementLe service de presse autrement.
Couverture de Loin des fauves par Philippe Saimbert
▸ Sorti le
Une passion amoureuse, une motte castrale hantée et un lourd secret de famille servent de toile de fond à cette histoire.
Suite à un accident de moto, Jean est soigné par Lorina, une guérisseuse qui habite en compagnie de son père dans un petit village du Béarn.
Une belle relation va naître entre ces deux êtres aux vies tourmentées.
Tous deux sont des passionnés. Elle de nature et lui, de création musicale. Lorina s’investit dans sa vocation et la protection de l’environnement.
Mais Jean se rend bien vite compte que la propriété et ses occupants cachent de nombreux mystères…
De son côté, Lorina va devoir se battre contre un élevage industriel.
Un combat qui scellera son destin. Et celui de Jean.
« Tout était arrivé au nom de l’amour. Son amour pour moi et pour les animaux. Il s’agit d’une longue histoire. Si je la raconte, c’est avant tout pour tenter de l’exorciser. Vous n’approuverez pas. On ne peut approuver les fous.
Mais on peut parfois essayer de les comprendre. »
ISBN : 979-1-091097-31-4242 pagesTout public#ROMANCE#AMOUR#ROMANTISME#ENVIRONNEMENT#ÉCOLOGIE
NumériquemobiPhysiqueDédicacé sur demande Disponible jusqu'au 23 déc. 2018
Portrait de Philippe Saimbert
Bonjour à toutes et à tous.
Les lecteurs qui me suivent depuis des années me connaissent souvent à travers mes comédies : L’héritage de tata Lucie ou bien encore 11 serpents.
J’aurais pu prendre un pseudonyme pour me lancer dans cette romance. Et ce afin de ne pas déstabiliser mon lectorat traditionnel. Mais je me suis rendu compte que cette histoire faisait également partie de mes univers.
Et puis l'héroïne a également... un caractère bien trempé.
Bonnes fêtes de fin d'année.
Philippe Saimbert
Remonté le 6 déc. 2018 à 18h29

1 chronique