SimPlementLe service de presse autrement.
Couverture de Le dernier roman par Antony Altman, Catherine Lang
Les Intelligences artificielles écriront-elles les livres de demain ?

Antony Rivoire, auteur en quête de reconnaissance, vient de recevoir le mail de sa vie : un concours littéraire d’un nouveau genre est lancé par un géant du web, la finale sur médiatisée aura lieu lors du prochain Salon International des Écrivains. « Le principe est on ne peut plus simple : douze auteurs contraints dans l'espace ont quatre-vingt-seize heures pour écrire le prochain best-seller. Qui sera le vainqueur ? »
Les présélections font rage, des milliers de candidats venant d’horizons différents postulent pour être élus par le jury de Christophe Nigel, le représentant français de la multinationale.
« Ces douze auteurs vont vivre une expérience unique, ils vont devenir créateurs d’une histoire, mais cette histoire, vous pourrez y participer, car c’est vous lecteurs qui, à tous moments, pourrez la promouvoir. Comment ? Nous y reviendrons plus longuement dans la soirée, mais sachez d’ores et déjà que la technologie d’Antiope n’a pas fini de vous surprendre. »
Avec ce roman à quatre mains, Antony Altman et Catherine Lang posent, souvent avec humour, la question de l’évolution de la littérature face au développement du numérique et à l'émergence de l'Intelligence Artificielle dans le processus d'écriture.
Bienvenue dans « On achève bien les chevaux » version littéraire.
« Roman à clés, satire réjouissante et réflexion sérieuse sur les pratiques actuelles de l'édition numérique et sur les conséquences possibles en littérature des dernières avancées de l’intelligence artificielle. »

« Le souffle numérique dépoussière le mythe de l'écrivain solitaire qui tapote sur sa machine en robe de chambre jusqu'à l'aube, en espérant bouleverser le monde. »
« Et si l'auteur qui déjà se cache sous des profils numériques se faisait un jour remplacer par de savants algorithmes qui sauront à coup sûr plaire aux clients-lecteurs ? »
Numériqueepub, jpg, mobiPhysique Disponible jusqu'au 31 janv. 2019
Remonté le 4 déc. 2018 à 11h57

3 chroniques