SimPlementLe service de presse autrement.
Couverture de La couleur du silence par Delphine Surrans
▸ Sorti le
L'expression "le droit à disposer de son corps" est tellement usitée qu'elle ne permet plus d'en percevoir le sens profond. C'est à cela que sert ce roman. Vibrer, rager et comprendre, maintenant qu'on ne se pose plus la question, ce que voulait dire d'être privé d'un tel droit avant la loi Veil de 1974.

Pour ça, La couleur du silence vous propose de rencontrer plusieurs générations de femmes. Et voici comment cela commence :

C’est le printemps, en 1985. Charline a dix-huit ans. Les épreuves du bac approchent, et avec lui, la perspective de son envol vers sa vie d’adulte. Mais sa mère la prend de court quand elle lui annonce que c’est elle qui va déménager. Charline voit rouge, et elle fugue, accompagnée de son amie Nathalie. C’est ainsi, en errance, et en se confrontant aux autres, que Charline va cheminer à la rencontre d’elle-même, jusqu’à faire émerger le secret de famille dont elle porte l’héritage.
ISBN : 978-1-983284-17-5240 pagesPublic averti#FÉMINISME#HISTOIRE#FAMILLE#PSYCHOLOGIQUE
NumériquepdfPhysiqueDédicacé sur demande Disponible jusqu'au 8 déc. 2018
Publié le 9 juil. 2018 à 20h24

1 chronique