SimPlementLe service de presse autrement.
Couverture de Toucher le ciel de Manhattan par Andrea Golden - Traduction Sophie Martin
Angela est une femme libre. Elle est riche, belle et brillante,et elle ne croit pas en l'amour.

Peter est un jeune architecte espagnol bourré de talent, venu tenter sa chance à New-York: faire partie de l'équipe chargée des travaux du nouvel immeuble d'Angela représente l'aboutissement de ses rêves. Il est joli garçon et le sait bien; il n'a pas tort d'ailleurs : il est assez séduisant pour attirer l'attention de sa patronne, qui le trouve assez à son goût pour en agrémenter son bref séjour à New-York.

Lorsqu'elle disparaît sans un mot après une rencontre fugitive, Peter comprend qu'il n'a été qu'un passe-temps et il met tout en œuvre pour reprendre sa vie en main et oublier.

Mais, une nuit, un appel d’Angela vient bouleverser sa vie : elle a besoin de son aide !

Il n’hésitera pas une seconde et partira la rejoindre, sans même savoir où il va, ni pourquoi elle a besoin de lui.

C’est dans un monde radicalement opposé au cadre opulent dans lequel ils se sont rencontrés qu’ils vont se découvrir et se connaître et que leurs âmes, après de multiples vicissitudes, pourront enfin se rejoindre.
ISBN : Non renseigné225 pagesTout public#ROMANCE-CONTEMPORAINE
Numériqueepub, mobi Disponible jusqu'au 13 août 2018
Portrait de Sophie Martin
Je suis ce que l’on pourrait appeler une écrivaine de l’ombre. Mon nom figure souvent en tout petit, au bas d’une page que personne ne lit… Car j’écris les livres des autres : je suis traductrice.

Toucher le ciel de Manhattan, un roman qui a été best-seller en Espagne, est un ouvrage que j'ai eu grand plaisir à traduire et qui a déjà reçu d'excellentes critiques de la part de chroniqueuses reconnues de la blogosphère.

D'avance, un grand merci à tous ceux et celles qui voudront bien le lire.
Publié le 13 avril 2018 à 11h38

1 chronique